A l’aube de notre 21ème siècle, le football est devenu le sport le plus populaire au monde. Cette activité sportive qui rassemble et fédère aussi bien les foules que les nations, ne cesse de gagner en popularité. Par ailleurs, le football est le sport qui brasse le plus d’argent chaque année. Les sponsors et les marques sont prêts à payer des millions de dollars à des clubs de football pour s’afficher sur les maillots de joueurs, et plusieurs médias exclusivement consacrés à la diffusion du football ont vu le jour ces dernières années. Ce sport dont l’histoire remonte au milieu du XIX siècle en Grande-Bretagne a vite suscité l’engouement populaire et des écoles de formation au football ne tardent pas à voir le jour un peu partout en Europe et dans le monde. En 1930, l’organisme de la FIFA organise la première coupe du monde de football qui deviendra l’événement sportif le plus populaire au monde.

Ces écoles ou ces clubs de football ont pour mission de former des jeunes passionnés par ce sport à devenir des footballeurs professionnels dont le destin potentiel est d’intégrer l’équipe du club où ils ont été formés. De nos jours, de grands clubs Espagnoles, Anglais et Français pour ne pas les citer forment ces grands sportifs qui font notre bonheur et dont les prix de transferts atteignent des sommets faramineux.

Mais qu’en est-il des petits ou moyens clubs ? En France, et partout en Europe, pleins de clubs de football ne jouissent pas de la même visibilité médiatique que les grands clubs. Pourtant, bien que petits de par leur valeur économique, pleins de ces grands joueurs qui évoluent désormais dans les plus grands clubs de footballs d’Europe et du monde, ont fait leurs débuts dans ces centres de formations et ces clubs de football de l’ombre.

En France, on peut citer entre autre le du Toulouse Rodéo, le premier club de football à être géré par une femme. Ou encore le club réunionnais connu sous l’appellation d’Excelsior .clubsdefootball qui fait le bonheur de la ligue 2. Sinon, comment ne pas parler du fameux club d’Istres, qui évoluait en ligue 1 en 2005 avant d’être relégué en raison de ses mauvaises performances. On peut également citer le club de Biarritz, réputé pour son fameux stade où l’équipe de France de Football avait fait ses préparatifs pour l’Euro 2016. Les Hauts-Lyonnais font également partie de ces petits clubs dont on ne parle en raison de leur récente création qui date de 2021. Sinon, certains clubs offrent l’occasion de retrouver quelques anciennes stars du football, comme Gennaro Bracigliano, ancien gardien de l’OM qui évolue au club de Lunéville et dont il compte devenir l’entraineur aussi. Et puis, on ne peut pas terminer cette liste sans citer le club de Granville, dont les excellentes performances laissent augurer un avenir plus que prometteur

On vous souhaite la bienvenue sur notre site qui va traiter de l’univers des petits clubs de football français comme vous l’avez surement deviné. Notre objectif est de donner à ces clubs une meilleure visibilité et de les encourager à notre manière. Vous allez retrouver pleins d’articles traitant sur le sujet, et notamment l’actualité sportif locale de ces petits clubs. Mais également des articles traitant de l’histoire et de l’évolution de ces clubs en question. On compte sur vous pour partager avec vos amis !